Au milieu des années 70, alors qu'il était documentaliste au ministère des terres et forêts du Québec, Jacques Hébert a travaillé aux côtés d'Edgar Guay, le ministre adjoint de ce ministère qui a découvert l'intérêt de l'apport de copeaux de bois sur des sols de culture.
Les caractéristiques biologiques des branches de l'arbre et l'apport de fertilité qu'elles engendrent lorsqu'elles sont broyées puis épendues sur le sol sont mis à jour par l'équipe du Professeur Gilles Lemieux, de l'Université Laval. Le BRF était né.
Jacques Hébert a tout de suite expérimenté cette méthode d'"aggradation" (en opposition à la dégradation) du sol, avant de créer sa petite entreprise "les jardins de vivaces" en 1982. http://cf.geocities.com/jardinsvivaces/

Depuis, il a développé une technique de précompost de BRF qu'il utilise sur l'ensemble de ses cultures horticoles et maraîchères.

C'est donc avec le recul de trente années d'expérience que Jacques Hébert vient échanger avec le public français au cours de 10 conférences depuis Paris jusqu'aux Pyrénées.
Vous trouverez les détails de son parcours en cliquant sur http://brfdelarbreausol.blogspot.com/2008_09_01_archive.html

Grâce à Elea Asselineau (co-auteur du livre "De l'arbre au sol, les Bois Raméaux Fragmentés" et co-fondatrice du site les jardins de BRF),  cette tournée abordera  différentes thématiques avec des intervenants tous aussi passionnants les uns que les autres.

affiche_finaleMi-septembre, elle m'a proposé de programmer une rencontre en Charente.
Cela a tout de suite fait écho en moi, car je suis en train de préparer, avec Eliza Gajewski, un projet de Jardin expérimental et pédagogique sur Angoulême dans lequel nous utiliserons entre autres les BRF.
C'est alors l'opportunité de vous inviter à ce premier évènement organisé par notre association "l'Arche de Bagouet".
Lors de cette rencontre, nous aurons le plaisir d'avoir les interventions de :

- Philippe Ménard, en charge de l'agroforesterie pour la Chambre d'Agriculture de Charente. Il nous parlera de l'agroforesterie en Charente et des perspectives de développement.

- Sylvain Houlier, animateur du réseau sylvagraire Poitou-Charentes/Limousin. qui présentera les BRF selon une approche écoresponsable et solidaire. c'est aussi lui qui organise la journée du 7 octobre en Deux-Sèvres autour du même évènement (pour en savoir plus : http://airvaudais-valduthouet.csc79.org/spip.php?page=agenda&id_agenda=48

- Didier Rippe, directeur des espaces verts de la ville d'Angoulême, qui porte la démarche de gestion différenciée des espaces verts de la ville, en lien avec Charente Nature.

- Et bien sûr Elea Asselineau et Jacques Hébert, qui nous feront une présentation des BRF et des pratiques associées.

Pour clore cette rencontre, la Maison de l'Agriculture Biologique de Charente offrira un pot biologique (cela va de soi)

Donc, venez nombreux le mercredi 8 octobre à la salle municipale de Challignac (près de Barbezieux) à 14H30. Vous trouverez tous les détails sur  le verso du flyer qui suit.

flyer_finalflyer_final_verso

Pour ceux qui s'interrogent sur ce qu'est le BRF, vous trouverez "le BRF, une perspective d'avenir" dans la rubrique "vidéos" dans la colonne de droite. Vous pourrez aussi vous informer plus en détail sur le site : les jardins de BRF